Nolwenn Brod

France, Vendée, 02 mai 2020

« Comment ne pas raconter après coup ? Ainsi il faudrait penser que rien ne sera jamais exprimé pour de bon, restitué dans son devenir anonyme, que personne ne pourra jamais rendre le bredouillement de l’instant qui naît ; on se demande pourquoi, sortis du chaos, nous ne pourrons jamais être en contact avec lui : à peine avons-nous regardé que l’ordre naît sous notre regard et la forme. »
in Cosmos, W.Gombrowicz (1973).

France, Vendée, 02 May 2020

Tribute to Cosmos, W.Gombrowicz (1973)